Cela fait un moment que je ne suis pas venue ici.

Ce week-end, en zappant sur la télé, je suis tombée (sans me faire mal) sur des épisodes de Beverly Hills 90210. Je me souviens combien j'étais fan de cette série. Le monde pouvait s'effondrer je n'allais pas rater mon feuilleton! Soyons honnête j'adorais les premières saisons celles avec Brenda. Les dernières j'étais moins fan. Il faut dire que j'étais plus vieille et que j'avais d'autres préoccupations. Cela n'empêche que revoir des épisodes me rend nostalgique. Le dernier épisode avec le mariage de Donna et David j'ai adoré. Je crois bien que je voulais à l'époque un mariage comme ça. Combien de fois n'ai je pas eu envie de ressembler à Brenda, Kelly ou Donna et vivre les mêmes choses qu'elles?

En cherchant sur le net j'ai trouvé ça et j'en ai eu la larme à l'oeil et j'ai regardé sur you tube d'autres vidéos et me voila dans la nostalgie de mes années à Bruxelles, de ma jeunesse, de mes amis, de mes amours, de mes emmerdes...

Et puis maintenant je réécoute un grand groupe belge et je me souviens. Cela me met la larme à l'oeil et même plus.

Est ce si bien que ça d'être nostalgique? Ne faut il pas au contraire regarder plus vers l'avant?

Le truc qui fait très mal c'est le avant après. Certains ont très mal vieilli.

C'est bien d'être nostalgique de temps en temps, de ce souvenir de ce qui nous a construit et fait grandir. Serais je la même personne si je n'avais pas regardé cette série? Peut être que oui, peut être que non, qui peut savoir?

Cette question je me la pose souvent. Je suis fan de Harry Potter. Cela aussi a eu un impact sur ma vie.

J'aimerais parfois revenir en arrière pour savoir qui j'aurais été si je n'avais pas fait les choix que j'ai fait. Serais je là en train d'écrire ce texte? Serais je déjà morte? Serais je dans un autre lieu? Qui peut savoir? Ou alors peu importe ce que j'aurais fait mon destin est d'être là où je suis dans la vie où je suis et à écrire ce message.

En fait je suis construite de plein de petits morceaux pris à gauche à droite qui font de moi cette personne unique.

A demain peut être!