Cela fait bien longtemps que je n'ai rien écrit.

Les enfants sont rentrés de vacances avec leur père. Ils sont beaux comme des dieux, normal c'est mes fils! Ils ont grandi et sont bronzés.

Mon nouveau bureau est en travaux, mais cela touche à sa fin. Il faudra refaire un grand nettoyage et tout installer pour démarer mon activité dès début septembre.

Il faut que je prévienne tous mes patients de ce changement d'adresse.

Il y a un truc que j'adore faire. Lorsque je vois que le loto dépasse les 10 millions. J'imagine tout ce que je ferai avec cet argent. Certes je n'ai que des rêves de pauvres!

Je passe régulièrement devant un buraliste qui affiche les montants du loto. Dès qu'il dépasse 10 millions, je me mets à rêver de ce que je ferais de tout cet argent en allant tranquillement à mon bureau. Donc si un jour, je me décidais à jouer au loto et que par une chance scandaleuse voir improbable, je gagne le gros lot, je partagerai avec mes parents, mon frère et ma soeur. Ensuite je mettrais de l'argent de côté pour rembourser mon prêt (premier rêve de pauvre). Puis je prendrais mari et enfants pour partir faire des voyages un peu partout (Islande, Irlande, Canada, Ecosse, Espagne, Autriche, Italie, Cuba...). Mais je sais que la pierre d'achoppement entre mon mari et moi sera le lieu d'habitation. Il souhaitera une maison sans voisin loin de tout alors que moi je voudrai être dans la ville proche de tout. Ok si je gagne au loto, nous pouvons avoir des voitures et pourquoi pas même un chauffeur! Ce que j'aimerai le plus c'est avoir une cuisinière qui prépare des bons petits plats équilibrés pour toute la famille tous les jours (midi et soir). Et encore des rêves de pauvres!

Ma mère m'a dit un jour que si elle gagnait au loto, elle irait vivre à l'hôtel. Je n'avais pas compris le sens. Et elle a raison. A l'hôtel, il y a quelqu'un pour faire le ménage (draps et serviettes propres, aspirateur passé tous les jours...), ne plus s'inquiéter des repas.

Et si un jour je gagnais...

Demain peut être...